Classemapping évolue et sort du champ des cartes heuristiques pour devenir une cartographie (subjective) de pratiques pédagogiques différentes, en plus des cartes mentales et des cartes conceptuelles, ce blog abordera les Intelligences Multiples et certains usages pédagogiques du numérique (MOOCs, Open Source...).

mercredi 21 mars 2012

Le petit prince, entre mind mapping et sketchnoting

Merci à la collègue du collège Jean Zay de Lens pour partager les fiches de lecture de ses élèves, de l'oeuvre d'Antoine de Saint Exupéry.

Après une initiation aux cartes mentales, les élèves ont réalisé une carte présentant leur compréhension du Petit prince.
Ce sont des outils visuels, proche pour la plus part du sketchnoting, qui permettent de voir ce que les élèves ont retenu et compris en fonction de leur personnalité. Les représentations sont très variées.Cette approche créative permet de laisser une grande autonomie à l'élève et de visualiser ce qui est important pour lui.
Ici encore, fond et forme sont étroitement liés.








Créativité et autonomie passe également par le numérique. Voici comment un simple traitement de texte permet d'organiser des nuages de mots et de mettre en relation mots clés et images.


 Tous ces exemples montrent qu'il est possible d'aborder autrement la fiche de lecture, ce qui permet de créer des dynamiques de travail et d 'apprentissage différentes qui ne se basent pas uniquement sur l'intelligence linguistique.
Lucas Gruez, Mars 2012

1 commentaire:

  1. Pfiou, les élèves ont bien travaillé ! Merci pour ce partage très réjouissant !

    RépondreSupprimer